L'intimidation en milieu scolaire: comment la reconnaître et y mettre un terme • Clinique de Psychologie Québec (2022)

L’intimidation est un sujet longtemps resté sous silence et sur lequel l’attention publique et gouvernementale a été progressivement portée ces 2 dernières décennies. Son niveau de sévérité est maximal entre 10 et 14 ans.

Malgré la conscience de plus en plus grande de cette problématique chez les enfants, les parents et les professionnels de l’éducation, elle n’en demeure pas moins existante et parfois sans réponse.En 2012, le Canada était le 9epays sur 35 étudiés où l’on retrouvait le plus d’intimidation chez les jeunes de 13 ans. Presque 1 parent sur 2 (47%) a affirmé qu’un de ses enfants a été victime d’intimidation.

Avec l’avancée des technologies, l’intimidation prend même des formes différentes et plus complexes via nos appareils électroniques (cyberintimidation).La cyberintimidation constitue actuellement la préoccupation la plus importante pour les enseignants canadiens comme élément nuisant à l’apprentissage.

L’intimidation: comment se définit-elle?

D’après la Loi sur l’instruction publique (art.13, paragraphe 1.1.), l’intimidation comporte:«Tout comportement, parole, acte ou geste délibéré ou non à caractère répétitif, exprimé directement ou indirectement, y compris dans le cyberespace, dans un contexte caractérisé par l’inégalité des rapports de force entre les personnes concernées, ayant pour effet d’engendrer des sentiments de détresse et de léser, blesser, opprimer ou ostraciser».

Dans cette définition on parle bien d’un comportement délibéré ou non, ce qui veut dire que l’intention de nuire n’est pas systématique. Ce comportement doit être répété et il peut êtredirect(exemple:frapper quelqu’un) ouindirect(exemple: la propagation de rumeurs). Cette loi évoque aussi l’inégalité dans le rapport de force(une personne face à plusieurs par exemple) et comme effet final unedétresse physique ou psychologiquechez lavictimed’intimidation.

4 formes d’intimidation

Selon leMinistère Québécois de la famille, il existe 4 formes principales d’intimidation:

  1. L’intimidationphysiquequi consiste à frapper, contraindre, bousculer, faire trébucher, etc.
  2. L’intimidationverbalequi se caractérise par des insultes, moqueries, menaces, discriminations, etc.
  3. L’intimidationsocialequi implique lancer des rumeurs, dénigrer, humilier, exclure, etc.
  4. L’intimidationmatériellequi cherche à détruire, vandaliser, s’approprier les biens des autres, etc.

La cyberintimidation

En accord avec son temps, la loi inclue lecyberespace(internet, réseaux sociaux, messages texte, etc.) comme lieu où l’intimidation peut avoir lieu. On parle alors de cyberintimidation.La cyberintimidation comprend les actes et paroles qui vont être exprimés via les textos, les courriels, les sites Web, les blogs, les réseaux sociaux, les applications, etc.

Des exemples de cyberintimidation:

Ridiculiser quelqu’un sur les réseaux sociaux.

Menacer quelqu’un par texto.

Publier des photos/vidéos humiliantes.

(Video) Quels sont les rôles des différents professionnels en milieu scolaire? Orthophonie à la carte #5

Dans quels cas l’intimidation peut-elle constituer un crime?

L’intimidation est une affaire sérieuse et dans certains cas elle peut constituer un crime.

C’est le cas s’il y a :

des menaces de proférées

de la violence physique

du vol ou du bris

du harcèlement criminel

de la distribution d’images ou vidéos intimes

de l’incitation à la haine

Profils à risques: Qui intimide? Qui risque d’être intimidé?

Les personnes qui intimident

Il n’existe aujourd’hui pas de profil particulier en ce qui concerne les personnes qui intimident les autres. Étant donné que les formes d’intimidation sont variées,l’intimidateur ne peut se résumer à un stéréotyped’un jeune plus grand et fort que les autres. Un enfant qui intimide peut avoir un comportement problématique à l’école sans que ce soit le cas à la maison.

8 signes qui permettent d’identifier les intimidateurs

En revanche, leMinistère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québeca identifié des signes qui peuvent permettre de repérer l’auteur(e) d’actes d’intimidation:

  1. Le besoin de dominer, d’avoir un statut de meneur dans un groupe
  2. Le manque d’habiletés relationnelles
  3. La croyance que la violence permet de résoudre un conflit
  4. Penser que les autres ont des intentions hostiles sans que ce ne soit le cas
  5. Être impulsif/impulsive
  6. Le fait de manquer d’empathie, ne pas être sensible à la détresse des autres
  7. Se sentir inférieur (du fait par exemple de mauvais résultats scolaires)
  8. Donner une fausse image de confiance en soi

Être auteur(e) d’intimidation n’est pas un comportement qui dure nécessairement dans le temps, il se peut même que ces personnes puissent être intimidées à leur tour.

(Video) Attachement et psychopathologie : Quand est-ce qu’un problème relationnel devient grave?

Les personnes intimidées

Plusieurs études ont permis de mettre en avant desfacteurs de risquequi peuvent mener des personnes à subir de l’intimidation, en fonction aussi du niveau scolaire.

Le genre et le niveau scolaire des personnes intimidées

Les garçons sont plus susceptibles de subir de l’intimidation directe

Le pic d’intimidation chez les garçons se trouve dans la 3eannée du secondaire

Les filles sont plus susceptibles de subir de l’intimidation indirecte et de la cyberintimidation

Le pic d’intimidation chez les filles se trouve entre le primaire et le secondaire

5 caractéristiques personnelles des personnes qui se font intimider

  1. Ne pas se définir comme hétérosexuel engendre 3 fois plus de risques de subir de l’intimidation
  2. Avoir une faible estime de soi / confiance en soi
  3. Être introverti
  4. Appartenir à groupe ethnique ou culturel
  5. L’apparence (poids, handicap, etc.)

Ces éléments sont généraux et montrent principalement des caractéristiques spécifiques.Subir ou exercer de l’intimidation n’est pas réservé aux personnes possédant ces caractéristiques, c’est un problème qui peut tous nous toucher.

Les impacts de l’intimidation

Beatriz Castano, psychologue spécialisée en victimologie à laClinique de Psychologie Québec, nous explique les impacts de l’intimidation:

« L’intimidation vécue durant l’enfance peut avoir des conséquences importantes dans la gestion des émotions, la confiance en soi mais aussi dans la confiance que l’on accorde aux autres. Elle peut parfois expliquer la présence de mécanismes de défense dans la relation aux autres, comme des réactions de colère. L’effet de l’intimidation est non négligeable car il peut demeurer présent sur le long terme et générer des problématiques. » Beatriz Castano, psychologue spécialisée en victimologie

(Video) Diminuer l'anxiété et l'agitation des élèves en milieu scolaire

Comment repérer l’intimidation? Que faire?

Un enjeu majeur de l’intimidation est de pouvoir la détecter: une étude menée au Canada montre qu’un enfant victime d’intimidation sur 2 ne le signalera pas à ses enseignants.Il est alors important d’être attentif aux changements qui peuvent avoir lieu dans le comportement des enfants.

7 signes qui indiquent qu’un enfant souffre d’intimidation

Réticence / refus d’aller à l’école

Baisse de la performance scolaire

Changement de comportement rapide

Repli sur soi

etc.

Marques (pour l’agression physique)

Déprime

Réseau social faible ou inexistant

Et maintenant? Les actions à prendre pour y mettre un terme

Que votre enfant subisse ou exerce de l’intimidation, il est important d’entrer en communication avec les différents acteurs de la situation: parents, équipe éducative, entraîneurs (en milieu sportif), etc.

En milieu scolaire par exemple, l’intimidation doit être signalée en premier lieu à ladirection de l’école, et ce, même si elle a lieu sur un cyberespace comme les réseaux sociaux. S’il n’y a pas de réponse satisfaisante de la part de l’école, une plainte doit être adressée à lacommission scolaire. Si à nouveau le problème n’est pas résolu, il fautfaire appel au «Protecteur»de l’élève, désigné par la commission scolaire.

L’objectif est de pouvoirmettre fin le plus tôt possible à la dynamique en courset ensuite comprendre ce qui l’a générée afin qu’elle ne se reproduise plus.

(Video) LES 8 PREUVES DU HARCÈLEMENT MORAL

Vous croyez que votre enfant est victime d’intimidation?

Plus le lien de confiance est fort avec l’enfant, plus il est susceptible de communiquer spontanément s’il subit de l’intimidation. Si vous avez un doute et vous pensez que votre enfant souffre d’intimidation, il est important qu’il se sente en confiance et en sécurité pour qu’il puisse s’exprimer.L’enfant ne doit pas percevoir qu’il sera plus coûteux de parler que de se taire(risque d’être jugé, que la situation n’empire, etc.).

Vous croyez que votre enfant intimide les autres à l’école?

Il est aussi important de pouvoir repérer si votre enfant intimide les autres. La plupart du temps, cette information est rapportée par l’équipe éducative mais les éléments présents dans la section précédente peuvent aider à repérer si un risque est présent.S’il est avéré que votre enfant intimide les autres, il est important qu’il puisse exprimer ses raisons et qu’il sache que vous prenez la situation très au sérieux.

Pour conclure sur l’intimidation

Même si du chemin a été parcouru pour combattre et atténuer le phénomène d’intimidation en milieu scolaire, il demeure présent et le média des technologies le rend encore plus rapide et complexe.L’intimidation a de multiples répercussion qui vont jusqu’au suicide de certains jeunes. Il est donc primordial d’y être attentif et d’agir le plus tôt possible.

Dans les cas les plus forts d’intimidation,les victimes comme les agresseurs peuvent souffrir de diverses problématiques pouvant précéder ou suivre l’intimidation(difficulté dans la gestion des émotions, dans la relation aux autres, problématiques familiales, troubles d’apprentissage, psychopathologie), qui peuvent s’inscrire sur le long terme. Ces problématiques peuvent être complexes et nécessiter l’intervention d’un professionnel en psychologie.

Unepsychologue spécialisée en victimologiepeut accompagner votre enfant afin de comprendre et trouver une réponse adaptée aux problématiques présentes. À laClinique de Psychologie Québec, vous pourrez bénéficier des services de notre psychologueBeatriz Elena Castano, Mme Castano a suivi une formation spécialisée en victimologie à l’Université de Montréalqui lui permet d’accompagner votre enfant vers son mieux-être.

Prenez rendez-vous pour une consultation avec un thérapeute spécialisé

FAQs

Quelles sont les différentes formes d'intimidation ? ›

Formes d'intimidation
  • Intimidation physique. ...
  • Intimidation verbale. ...
  • Intimidation sociale. ...
  • Intimidation électronique ou cyberintimidation. ...
  • Intimidation raciale. ...
  • Intimidation religieuse. ...
  • Intimidation sexuelle. ...
  • Intimidation en raison d'un handicap.

Comment savoir si c'est de l'intimidation ? ›

Comment reconnaître l'intimidation? Qu'elle soit directe ou indirecte, on parle d'intimidation lorsque les 3 critères suivants sont réunis: l'intention (vouloir blesser ou nuire volontairement), la répétition (du comportement ou des paroles) et le rapport de force (qui est inégal entre les 2 parties).

C'est quoi l'intimidation à l'école ? ›

L'intimidation est un geste, une intervention ou un commentaire qui menace, blesse, humilie ou frustre quelqu'un d'autre. L'intimidation suscite un sentiment de détresse chez la personne qui la subit.

Quelles sont les causes de l'intimidation ? ›

L'apparence ou le statut social constitue deux des principales raisons pour lesquelles des enfants sont victimes d'intimidation. Les intimidateurs ont tendance à s'en prendre à des enfants qui, à leur avis, n'ont pas une place à l'école, peut-être en raison de l'apparence, de la façon d'agir (p.

Qui sont les intimidateurs ? ›

L'intimidateur ou harceleur est généralement une personne qui n'a pas appris à assumer la responsabilité de ses actes et qui en rejette les conséquences.

Comment aider un enfant qui se fait intimider ? ›

Si vous pensez que votre enfant est victime d'intimidation, c'est important de le laisser parler de ce qu'il vit sans l'interrompre. Montrez-lui que vous comprenez et, autant que possible, faites le tour de la situation sans porter de jugement. Et ne donnez pas de conseils ou de solution sur-le-champ.

Quelle est la différence entre l'intimidation et le harcèlement ? ›

La différence entre intimidation et harcèlement

Le harcèlement ressemble à l'intimidation, car il consiste à blesser une autre personne par des comportements insultants, offensants et cruels. Le harcèlement diffère de l'intimidation en ce sens qu'il s'agit d'une forme de discrimination.

Comment vaincre l'intimidation à l'école ? ›

Cinq conseils pour lutter contre l'intimidation à l'école
  1. Tendez la main aux adultes. ...
  2. Respectez les autres. ...
  3. Ne soyez pas un spectateur, agissez ! ...
  4. Debout contre l'intimidation. ...
  5. Les mots blessent même sur Internet.
26 Aug 2013

Qui sont les victimes de l'intimidation ? ›

Personne n'a à accepter de se sentir humilié, blessé, opprimé ou lésé. Peu importe la situation, il est important d'agir malgré la crainte que l'on peut ressentir, tout en s'assurant de notre sécurité et de celle des autres. Il existe des solutions. Vous avez des droits et des recours.

Est-ce que l'intimidation est un crime ? ›

En effet, qu'elle soit de nature criminelle ou non, l'intimidation peut causer des dommages à une personne. Il pourrait donc y avoir une poursuite au civil et une obligation de verser une compensation financière.

Pourquoi dénoncer l'intimidation ? ›

Dénoncer prend du courage et vise à aider une personne. C'est une manifestation d'empathie envers autrui. Par exemple : dire à une personne d'autorité qu'un autre élève vit de l'intimidation et a besoin d'aide.

Comment sensibiliser l'intimidation ? ›

Allez la voir et décrivez-lui avec tact l'incident que vous avez observé. Invitez-la à exprimer ce qu'elle vit et ressent. Soulignez qu'elle n'est pas seule et qu'elle peut obtenir de l'aide. Protégez la victime – Vous pourriez par exemple lui proposer de l'accompagner si elle décide de dénoncer l'intimidation.

Quelles sont les conséquences en milieu scolaire ? ›

Ces impacts négatifs peuvent être de nature psychologique (anxiété, stress, perte de motivation scolaire, image de soi négative, sentiment d'impuissance, idéations suicidaires, etc.) ou sociale (rejet par les pairs, isolement social, marginalisation).

Comment se défendre des moqueries ? ›

Les techniques pour faire face aux moqueries
  1. Renforcez la confiance en eux de vos enfants. Pour cela, donnez leur de l'amour.
  2. Essayez de développer chez les enfants la capacité de rire d'eux-mêmes.
  3. Apprenez-leur à ne pas avoir peur du fameux “qu'est ce qu'ils vont dire”.
15 May 2020

Quelle sont les conséquences de l'intimidation ? ›

Comportement agressif. Distanciation par rapport à la famille et aux amis. Automutilation. Pensées suicidaires, tentative de suicide ou suicide.

Pourquoi un enfant intimidé ? ›

L'intimidation est un moyen d'obtenir du pouvoir, dit-elle. « D'autres raisons peuvent être de vouloir acquérir un statut social ou de l'attention, voire de l'admiration de ses amis. Fait intéressant, l'une des raisons les plus courantes pour devenir intimidateur est d'avoir été soi-même victime d'intimidation.

Comment intimider son adversaire ? ›

Lorsque vous vous tenez devant ou à côté d'autres personnes, posez vos mains sur vos hanches et gardez les mains ouvertes, paumes vers l'extérieur. Dans de nombreuses situations, cette position vous donne une certaine impression d'autorité et peut vous faire paraitre plus intimidant.

C'est quoi l'intimidation sociale ? ›

DÉFINITION. Comportements, attitudes ou paroles généralement délibérés et répétitifs, ayant pour effet de causer un malaise chez l'autre personne, de la contrôler, de l'humilier de l'isoler ou de porter atteinte à son intégrité, à sa réputation ou à son estime de soi.

C'est quoi la cyberintimidation ? ›

Lorsqu'une personne est méchante envers une autre, qu'elle la menace, la blesse ou l'humilie en ligne, c'est de la cyberintimidation. Cela peut prendre les formes suivantes : Se moquer de quelqu'un ou l'insulter. Partager des images gênantes ou à caractère sexuel d'une autre personne.

Comment savoir si son enfant est victime ? ›

Changements fréquents de médecin ou d'hôpital (shopping médical) Récidives de lésions, plaintes et/ ou symptômes. Aggravation de l'état des blessures. Modification récente de la situation familiale, tel le repli de la famille (les parents qui maltraitent leur enfant se détournent des contacts sociaux et s'isolent)

Comment les familles Peuvent-elles gérer le problème de l'intimidation de leur enfant par les médias sociaux ? ›

Parlez à vos enfants de la cyberintimidation. Si ce n'est pas très grave, suggérez-leur de l'ignorer. Si l'intimidation persiste, est violente ou sexuellement explicite ou qu'elle effraie vos enfants, encouragez-les à vous en parler ou à se confier à un adulte de confiance.

Comment régler le harcèlement scolaire ? ›

La victime peut alerter la direction de l'établissement scolaire, signaler les faits dans les locaux de la police ou de la gendarmerie et demander de l'aide auprès d'associations. Elle peut aussi demander à la justice de condamner pénalement l'auteur du harcèlement et de réparer son préjudice.

Qui contacter en cas de harcèlement ? ›

Vous pouvez aussi composer le 112. Si la situation ne relève pas d'une urgence, composez le numéro de votre commissariat ou de votre brigade de gendarmerie.

Comment aborder la violence avec un enfant ? ›

Ils sont très sensibles au biotope émotionnel. Si l'enfant aborde le sujet spontanément, restez calme et souriante. Répondez à toute question qu'il pourrait avoir. Découvrez ce qu'ils savent et discutez-en ensuite dans un langage simple qui les rassure et dissipe toute confusion.

Quand porter plainte pour intimidation ? ›

Pour pouvoir porter plainte pour menace, vous devez recueillir des preuves solides. Vous devez réunir tous les éléments en votre possession : témoignages, copie des courriers, enregistrements téléphoniques, … Pour plus d'efficacité, vous pouvez demander à un huissier de justice de constater ces preuves.

Quand porter plainte pour menace et intimidation ? ›

Acte d'intimidation, une menace de mort est sévèrement punie par la loi. Une menace peut se manifester de différentes manières : verbalement, par écrit, par des images… Dans une menace de mort, l'auteur exprime son intention de tuer la victime. Cette dernière est alors en droit de porter plainte pour menace.

Comment aider une victime ? ›

Vous pouvez vous renseigner auprès d'associations d'aides aux femmes victimes et lui donnez leurs coordonnées, et notamment lui conseiller d'appeler le 3919.

Comment se défendre verbalement au collège ? ›

"Il est primordial de savoir écouter son enfant sans jugement, lui poser des questions et lui dire que vous serez prêt à intervenir à l'école si la situation persiste", conseille la psychologue. Enfin, "le principe de l'exception" est d'autoriser son enfant à se défendre lorsque les mots ne suffisent pas.

Comment intimider un homme ? ›

Bref, au lieu de vous recroqueviller sur vous-même, étalez-vous. Parlez avec vos mains, écartez les épaules et regardez droit devant. Si vous gardez la tête haute, vous allez faire comprendre aux autres que vous êtes une personne qui n'a peur de rien.

Quelles sont les sources de conflit en milieu scolaire ? ›

Le manque de communication entre les gens, la cupidité, la lutte pour le pouvoir, l'intolérance sont souvent évoqués comme causes de conflit. A l'école, le manque de leadership du maître en est aussi une cause.

Quels sont les types de violence en milieu scolaire et leurs manifestations ? ›

Les diverses formes de la violence scolaire
  • — les violences contre les biens individuels (vols, racket) ;
  • — les violences contre la propriété collective (vandalisme, incendies volontaires) ;
  • — les violences verbales ou morales contre les personnes (élèves et personnel d'encadrement et d'enseignement) ;

Comment réagir quand son enfant se fait Embeter à l école ? ›

Aider son enfant à s'affirmer à l'école

Tout en lui montrant votre soutien, veillez à ne pas enfermer votre enfant dans une position de victime. Soutenez-le au contraire dans son autonomie en le poussant à trouver lui-même, dans ses propres ressources, comment résoudre ce problème.

Comment déstabiliser un moqueur ? ›

Attitude n°3 : Se tenir droit dans ses bottes

La fermeté est une autre arme puissante pour déstabiliser les moqueurs car le but ultime de ces derniers est de vous faire douter de vous, de vos capacités… En ayant une attitude ferme vous aurez le dessus sur tout ce que votre interlocuteur aura à vous dire.

Comment Appelle-t-on une personne qui se moque des gens ? ›

Blagueur, railleur, goguenard. Qui est moqueur, malicieux ou railleur. Un sourire narquois. Qui manifeste de la moquerie.

C'est quoi un harcèlement ? ›

Le harcèlement est la répétition de propos et de comportements ayant pour but ou effet une dégradation des conditions de vie de la victime. Cela se traduit par des conséquences sur la santé physique ou mentale de la personne harcelée.

Pourquoi les gens font de la cyberintimidation ? ›

Outre la pression des pairs, les résultats du sondage ont révélé que le plaisir et le défoulement figurent parmi les raisons motivant la cyberintimidation.

Qui contacter en cas de harcèlement ? ›

Vous pouvez aussi composer le 112. Si la situation ne relève pas d'une urgence, composez le numéro de votre commissariat ou de votre brigade de gendarmerie.

Videos

1. #10 | Douance | Catherine Cimon-Paquet (@douance.science) | Selon une étude
(Selon une étude | Podcast)
2. Psychologie du Haut Potentiel - Replay du 31/08/2021
(OCT-OPUS)
3. Atelier: Violence et intimidation – Les reconnaître pour mieux les combattre
(Centre Culturel Algerien)
4. Comment trouver un psychologue? (au Québec)
(Dr Paul Simard, D.Ps., psychologue et formateur)
5. Etre psychologue libéral en France et à Québec : y a t il des choses à implémenter dans
(GENEPSY)
6. Influencer positivement la santé mentale des jeunes en contexte scolaire
(Institut national de santé publique du Québec (INSPQ))

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Rob Wisoky

Last Updated: 09/06/2022

Views: 5441

Rating: 4.8 / 5 (68 voted)

Reviews: 91% of readers found this page helpful

Author information

Name: Rob Wisoky

Birthday: 1994-09-30

Address: 5789 Michel Vista, West Domenic, OR 80464-9452

Phone: +97313824072371

Job: Education Orchestrator

Hobby: Lockpicking, Crocheting, Baton twirling, Video gaming, Jogging, Whittling, Model building

Introduction: My name is Rob Wisoky, I am a smiling, helpful, encouraging, zealous, energetic, faithful, fantastic person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.